ChezPooky.netAccueilRechercherCalendrierSujets du JourS'enregistrerConnexionFAQPortail
Partagez
 

 L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Arthé
красавица Catz
красавица Catz
Arthé

Age : 37
Mood : Apaisée
Chuis où? : Val d'Oise ❤

L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Empty
MessageSujet: L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ?   L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Icon_minitimeDim 27 Sep - 20:53

Attention, sujet polémique.

Le cinéaste français Roman Polanski a été arrêté ce matin à son entrée sur le territoire helvétique alors qu'il se rendait à une manifestation organisée pour lui rendre hommage. Le motif de l'arrestation est l'accusation de viol sur mineure de treize ans, des faits commis aux USA il y a trente et un an maintenant. Polanski avait quitté précipitemmant les Etats-Unis pour éviter d'être à nouveau emprisonné et n'avait pas remis les pieds aux USA ni dans aucun pays susceptible de l'extrader vers les Etats-Unis depuis cette époque.

Que pensez-vous de cette histoire ? faut-il l'extrader aux USA pour qu'il paie pour ce crime qu'il a d'ailleurs reconnu ? ou alors y-a-t'il prescription ?
Revenir en haut Aller en bas
http://aglaeleblog.blogspot.fr/
Pooky
ScratchyCatz
ScratchyCatz
Pooky

Age : 49
Mood : Lost in transition

L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ?   L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Icon_minitimeLun 28 Sep - 21:24

pour moi, il ne devrait pas y avoir prescription d'une manière générale dans un cas de viol quel qu'il soit
pour les USA et la Suisse, d'ailleurs, y'en n'a pas sur viols sur mineures

dans ce cas particulier, la jeune fille, qui n'était pas vierge, avait déjà avant RP pris des substances et a RETIRE sa plainte...
et RP a déjà mis les pieds en Suisse de nombreuses fois sans être inquiété dans le passé

ce qui m'ennuie est que si la "victime" a retiré sa plainte, y'a peut être plus urgent que l'emprisonnement de Polanski
ça serait totalement différent si elle avait conservé sa plainte

__________________________________________________________________________________
L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Doctor-cat-fc:

Grand Débathon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.commeunchatausoleil.com
Invité
Invité



L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ?   L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Icon_minitimeMer 30 Sep - 20:13

Je ne suis pas d'accord avec toi Pooky.

Heureusement que l'action publique perdure au delà de l'action de la victime, sinon il y aurait peu de procès.
Heureusement aussi que ce genre de crime peut être jugé plusieurs années après, bien qu'en France ce crime soit prescrit au bout de 20 ans.
En outre, la victime qui avait 13, a été saoulée, droguée et violée par les deux trous (pour appeler un chat, un chat). Polanski avait 46 ans, et il a déclaré que la gamine était consentante (yeah, right, toutes des petites salopes dès qu'elles sont pubères).
Le fait que la victime n'était plus été vierge au moment de l'acte n'a aucune importance. Par exemple, ce n'est pas parce que j'ai déjà couché avec (plusieurs) garçons que je suis plus "violable" qu'une autre.

Roman Polanski a commis un crime il y a 30 ans, crime duquel il n'a jamais répondu. Il a pris le risque, en fuyant la justice, de se faire rattraper un jour ou l'autre.
Et il se serait appelé Tartampion, déjà, on en aurait pas fait tout un plat, mais en plus on aurait trouvé tout à fait normal qu'il soit arrêté et traduit devant la justice.

Finalement, je crois que ce qui m'écoeure le plus, c'est le soutien immédiat de plusieurs "artistes" pseudo-bobo-défenseur de la culture.
Et surtout le fait que Kouschner écrive à Clinton et que Mitterrand crie casiment au crime contre l'humanité.

Pour rapel, le même Mitterrand écrivait dans son livre "Mauvaise vie" en 2005 (texto, au mot près) :

Citation :
J’ai pris le pli de payer pour des garçons [...] Évidemment, j’ai lu ce qu’on a pu écrire sur le commerce des garçons d’ici .[...] Je sais ce qu’il y a de vrai. La misère ambiante, le maquereautage généralisé, les montagnes de dollars que ça rapporte quand les gosses n’en retirent que des miettes, la drogue qui fait des ravages, les maladies, les détails sordides de tout ce trafic. Mais cela ne m’empêche pas d’y retourner. Tous ces rituels de foire aux éphèbes, de marché aux esclaves m’excitent énormément […] On ne pourrait juger qu’un tel spectacle abominable d’un point de vue moral, mais il me plaît au-delà du raisonnable […] La profusion de jeunes garçons très attrayants et immédiatement disponibles me met dans un état de désir que je n’ai plus besoin de réfréner ou d’occulter. L’argent et le sexe, je suis au cœur de mon système, celui qui fonctionne enfin car je sais qu’on ne me refusera pas"


On comprends mieux pourquoi il lui importait de soutenir Polanski ...
Revenir en haut Aller en bas
Pooky
ScratchyCatz
ScratchyCatz
Pooky

Age : 49
Mood : Lost in transition

L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ?   L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Icon_minitimeMer 30 Sep - 21:08

ben on dit pareil
relis mon intro : pas de prescription pour le viols (et pas seulement sur mineures)

là, ce qui m'ennuie est "pourquoi maintenant"? d'autant que j'ai lu que la fille a retiré sa plainte
qu'est ce que cela cache?

__________________________________________________________________________________
L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Doctor-cat-fc:

Grand Débathon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.commeunchatausoleil.com
Invité
Invité



L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ?   L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Icon_minitimeMer 30 Sep - 21:48

Désolée, mais je ne comprends pas pourquoi tu as précisé qu'elle n'était pas vierge. Je ne vois pas le rapport.

A part ça, l'action publique est différente de l'action de la victime.

D'ailleurs, on ne prononce pas la peine au nom de la victime, mais au nom de la société. La société obtient la justice, la victime obtient réparation.

En France, un procureur peut poursuivre seul un criminel, même si la victime ne se constitue pas partie civile.

Après on peut effectivement se demander pourquoi on a mis 30 ans à l'appréhender. Je n'en sais rien, et je m'en fous. Pour moi ça passe au second plan et ça ne change ni le crime, ni le fait que le mec s'est substitué à la justice.

Je précise juste que d'un point de vue strictement artistique je considère Polanski comme un des plus grands réalisateurs actuels et que le Pianniste est dans le top 5 de mes films préférés.
Revenir en haut Aller en bas
Pooky
ScratchyCatz
ScratchyCatz
Pooky

Age : 49
Mood : Lost in transition

L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ?   L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Icon_minitimeMer 30 Sep - 21:59

juste parce que je citais ce que j'avais lu


je pensais aussi qu'il avait échappé au dernier mois de prison (dieu sait pourquoi il est sorti)
pourquoi on a mis 30 ans est un vrai mystère qui peut avoir son importance tout de même,
si j'avais été parent, je n'aurais pas lâché de A à Z en fait!

j'ai souvent pensé qu'il était idiot de ne pas mettre de l'ordre ds cette affaire!

par contre, je lis que tu sembles très à cran, très remontée ce soir (et pas juste ici) qqchose t'a turlupinée aujourd'hui?

__________________________________________________________________________________
L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Doctor-cat-fc:

Grand Débathon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.commeunchatausoleil.com
Lili
SmartAssCatz
SmartAssCatz
Lili


L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ?   L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Icon_minitimeMer 30 Sep - 22:11

Comme vous... tout comme il n'y a pas prescription pour la victime je ne vois pas pourquoi il y en aurait une pour le coupable.
Et en effet, si ça avait été un parfait anonyme.... il n'y aurait pas eu tout ce débat.
Il est juste qu'il paye pour ce qu'il a fait. Du moins que justice équitable soit faite de la même façon que s'il était X ou Y.

__________________________________________________________________________________
Come and go as you please, but stay with me always.

What a wonderful thought it is that some of the best days of our lives haven't happened yet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ?   L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Icon_minitimeMer 30 Sep - 22:19

@Pooky : L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Icon_wink C'est pas du tout contre toi ou contre quiquonque d'ailleurs. Je suis épuisée. Gestion de la fatigue, toussa ... je file au lit.

Mode HS off
Revenir en haut Aller en bas
Malou
SweetyCatz
SweetyCatz
Malou

Age : 32
Chuis où? : Région parisienne

L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ?   L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Icon_minitimeJeu 1 Oct - 0:29

Si c'est un crime qu'il a commis, ce qu'il semble avoir reconnu, même si c'est 3,10 ou 20 ans plus tard, il n'y a pas prescription, il doit payer pour ce crime.
Après je ne connais pas le droit américain, mais y a-t-il prescrition pour des actes de viol ?

Après c'est un réalisateur, ok ... comme toi j'adore le Pianiste, il est doué mais finalement, cela n'excuse rien.
Sinon on en arriverait à des choses comme t'"es connu, cela fait logntemps, en plus elle avait 13 ans donc elle doit plus s'en souvenir" ... assez moyen !

Par contre quand je lis des choses comme cela, j'ai envie de m'arracher les cheveux :
Rare voix critique, la ministre helvétique des Affaires étrangères
Micheline Calmy-Rey a estimé mardi soir que l'arrestation de M.
Polanski, alors qu'il devrait recevoir une distinction pour sa carrière
au Festival, était un "manque de finesse". Mme Calmy-Rey a cependant
souligné que, juridiquement, la Suisse n'avait pas d'autre choix que de
procéder à cette arrestation.
Revenir en haut Aller en bas
http://glitterswonders.wordpress.com
Pooky
ScratchyCatz
ScratchyCatz
Pooky

Age : 49
Mood : Lost in transition

L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ?   L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Icon_minitimeJeu 1 Oct - 4:45

moi, ce qui me tarabusque c'est qu il ne se cache pas, c'est le moins qu on puisse dire
donc cela aurait pu être géré il y a longtemps

__________________________________________________________________________________
L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Doctor-cat-fc:

Grand Débathon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.commeunchatausoleil.com
Fred G
grosse chatte
grosse chatte
Fred G

Age : 60
Chuis où? : dans ton cul!

L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ?   L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Icon_minitimeJeu 1 Oct - 10:13

Je suis en gros d'accord avec Pooky.
Par contre je suis pour le principe de la prescription (excepté pour les crimes contre l'humanité). Comment peut-on juger une affaire de droit civil 30 ans après les faits ? Comment peut-on entendre des témoins, avoir toujours les preuves matérielles à exploiter ? La justice de maintenant n'est pas la même que celle des années 70, alors on fait quoi ? Vous n'avez pas peur de mettre des innocents en prison ou sur la chaise électrique. J'ai eu beaucoup d'affaires criminelles à traiter, et lorsque j'avais un doute, je l'ai toujours fait profiter au mise en cause.
Mais bon je m'éloigne du sujet (et la misère je suis contre)
Revenir en haut Aller en bas
Pooky
ScratchyCatz
ScratchyCatz
Pooky

Age : 49
Mood : Lost in transition

L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ?   L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Icon_minitimeJeu 1 Oct - 10:21

j'allais lancer un autre sujet polémique :p

__________________________________________________________________________________
L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Doctor-cat-fc:

Grand Débathon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.commeunchatausoleil.com
Billie
GreatCatz
GreatCatz
Billie

Age : 35
Mood : vivement les vacances !
Chuis où? : à l'Ouest

L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ?   L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Icon_minitimeJeu 1 Oct - 15:29

Moi je me demande juste pourquoi ils ne l'ont pas arrêté avant. 30 ans que ça c'est passé et il ne l'arrête que maintenant. Tout en sachant que ce n'est pas la première fois qu'il vient en Suisse.
C'est un personnage public en plus, il ne se cache pas dans le maquis... L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Icon_eek

Bref, j'ai juste envie de me demander à qui profite son arrestation maintenant... Bon je vois pas non plus des conspirations partout mais ça me semble bizarre tout ça... L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Confused
Revenir en haut Aller en bas
Pooky
ScratchyCatz
ScratchyCatz
Pooky

Age : 49
Mood : Lost in transition

L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ?   L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Icon_minitimeJeu 1 Oct - 15:31

pareil
ça fait longtemps que cela aurait dû être réglé

__________________________________________________________________________________
L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Doctor-cat-fc:

Grand Débathon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.commeunchatausoleil.com
Arthé
красавица Catz
красавица Catz
Arthé

Age : 37
Mood : Apaisée
Chuis où? : Val d'Oise ❤

L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ?   L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Icon_minitimeDim 4 Oct - 19:08

Je n'ai même pas répondu à mon propre sujet... en même temps mon opinion a un peu évolué depuis le début de cette affaire et j'ai appris d'autres détails juridiques notamment au blog de mon adoré Maître Eolas (blog que je vous recommande vivement pour toutes les questions sociétales et bien sûr pour l'actualité du droit en France et à l'étranger)...


Quand j'ai vu un bandeau dernière minute sur le Monde.fr annonçant l'arrestation de Polanski, ma première réaction a été : "Déterrer cette affaire plus de trente ans après ! peuvent pas lui f.... la paix! " bref j'étais bien énervée. Un peu de lecture et quelques réflexions à froid plus tard, mon opinion en était quelque peu modifiée.

Le droit évolue tout comme nos sociétés, et ce qui était considéré comme un incident somme toute mineur il y a quelques dizaines d'années est aujourd'hui considéré comme un crime. Je pense notamment à une affaire de "ballets roses" mettant en cause sous De Gaulle l'ancien président de l'assemblée nationale André Le Troquer : avec la même accusation de détournement de mineures sous l'emprise de drogues. Le Troquer a eu un an de prison avec sursis alors qu'aujourd'hui une telle affaire ferait chuter le gouvernement en provoquant une grave crise politique.

Heureusement, les temps ont changé, la parole des mineurs est bien mieux prise en compte de nos jours, on conçoit mieux les dégâts que ce genre de crime peut faire sur un tout jeune homme ou femme et surtout les violences sexuelles sur mineurs sont réprimées avec la sévérité nécessaire.

Dans ce contexte, la défense indignée de Polanski par des membres du gouvernement n'était pas très appropriée, cela revenait effectivement à dire à l'opinion : "soyez célèbre et on minimisera votre crime en se mobilisant pour vous, soyez anonyme et on vous accablera avec toute la rigueur de la loi", ce qui n'était pas très heureux.

Cependant, cette arrestation pour des faits datant de plus de trente ans pose à mon sens d'autres questions. Juridiquement, l'affaire n'est pas prescrite. Qu'importe que Polanski ait indemnisé sa victime et que celle-ci ait désormais tourné la page et demande l'arrêt des poursuites contre lui. La procédure enclenchée par la justice américaine a été suffisamment entretenue pour qu'il n’y ait pas prescription. Pour mémoire, on entend par prescription non l'écoulement d'un certain temps depuis la découverte de l'affaire elle-même, mais depuis la dernière étape de la procédure judiciaire.... Donc, judiciairement parlant, les poursuites restent possibles.

(Quelques mots sur la prescription elle-même : en droit français (qu'une juriste me reprenne si ce que je dis est faux) elle existe pour tout type de délits et crimes, qui ont un délai de prescription en fonction de la gravité de l'acte commis. Pour un crime, le délai normal de prescription est de dix ans. Tout crime est donc prescriptible avec une exception à mon sens justifiée : les crimes contre l'humanité. )

Il y a donc, au bout d’un certain temps, un droit à l’oubli. Pourquoi ? Parce qu’une personne évolue en dix ans, à fortiori en trente ans. Le but d’une peine est certes de dissuader les justiciables de commettre un crime ou un délit, mais aussi de permettre au criminel ou au délinquant de réfléchir à son acte, de modifier son comportement et à terme de réintégrer la société dans un état qui fait qu’il ne représente plus pour elle une menace. Nous vivons en France dans un système judiciaire qui exclut la peine capitale et la prison à vie : toute peine de prison doit donc viser entre autres à préparer la réinsertion du condamné. (Bon ok, c’est bien rarement le cas vu l’état des prisons françaises, mais ceci est un autre débat…)

Il convient de souligner les différences entre le droit américain et le nôtre en matière pénale : la prison pour une durée supérieure à l’espérance de vie est possible outre-Atlantique tout comme il y existe une législation extrêmement répressive dans certains Etats en matière d’infractions sexuelles (lire sur le blog « Bug Brother » l’histoire de cette ado de 17 ans condamnée et fichée comme sodomite pour avoir fait une fellation à un camarade de 15 ans, et qui ne peut plus aujourd’hui vivre et travailler à moins d’une certaine distance de tout lieu accueillant des enfants… l’article date du 14/09/09, vous allez voir, c’est édifiant...)

Or aujourd’hui, Polanski, 76 ans, marié, père de famille, cinéaste reconnu n’ayant commis aucune autre infraction du même type en plus de trente ans, ne me semble pas représenter un danger quelconque pour la société. Il serait donc intéressant de trouver un accord raisonnable pour mettre un point final à cette procédure judiciaire. Ne pas le libérer avec des excuses, mais négocier un arrangement d’Etat à Etat pour aboutir à un jugement modéré de la part de la justice des Etats-Unis. (Je rappelle qu’il n’y a jamais eu de procès ni de jugement, Polanski ayant fui avant qu’il ne se tienne). Eviter à un citoyen français de finir ses jours au fond d’une prison américaine tout en ne bafouant pas le principe d’égalité devant la justice.
Revenir en haut Aller en bas
http://aglaeleblog.blogspot.fr/
Pooky
ScratchyCatz
ScratchyCatz
Pooky

Age : 49
Mood : Lost in transition

L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ?   L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Icon_minitimeDim 4 Oct - 19:16

Arthénice a écrit:

Dans ce contexte, la défense indignée de Polanski par des membres du gouvernement n'était pas très appropriée, cela revenait effectivement à dire à l'opinion : "soyez célèbre et on minimisera votre crime en se mobilisant pour vous, soyez anonyme et on vous accablera avec toute la rigueur de la loi", ce qui n'était pas très heureux.

et surtout, on devrait s'en tenir aux faits

une question : si le mandat d'arrêt est international, pourquoi n'a t il pas été arrêté plus tôt?
je regrette profondément qu'il n'ait pas fait face à cela, depuis toutes ces années...
autre question : c'est quoi le débat su rviol / pas viol?
que s'est-il passé? quel est le délit pour lequel il est poursuivi?

__________________________________________________________________________________
L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Doctor-cat-fc:

Grand Débathon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.commeunchatausoleil.com
Arthé
красавица Catz
красавица Catz
Arthé

Age : 37
Mood : Apaisée
Chuis où? : Val d'Oise ❤

L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ?   L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Icon_minitimeDim 4 Oct - 22:48

Il n'a pas été arrêté plus tôt parce que les USA n'arrivaient pas à savoir à temps dans quel pays il serait pour pouvoir lancer la procédure auprès du pays concerné. Le temps de faire les démarches, hop, Polanski était déjà reparti. Quant à la France dont Polanski possède la nationalité, elle n'extrade pas ses propres ressortissants.

A ce que dit Eolas, il y avait cinq chefs d'accusation et Polanski en a reconnu un seul en acceptant de plaider coupable pour "unlawful sexual intercourse with a minor". Il reconnaît donc avoir couché avec la jeune fille mais pas l'avoir violée.

(Ceci dit elle avait 13 ans donc n'était pas sexuellement majeure, on ne peut pas dire que son consentement ou non change grand-chose à l'affaire...)
Revenir en haut Aller en bas
http://aglaeleblog.blogspot.fr/
Invité
Invité



L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ?   L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Icon_minitimeLun 5 Oct - 8:11

Polanski a toujours fait attention a ne pas retourner aux USA, et il a deja sejourne plusieurs fois en Suisse il me semble... alors pourquoi aujourd'hui on l'arrete et pas avant, c'est un mystere pour moi... Pourquoi il n'a pas essayer de regler cette affaire avant pareil... maintenant Polanski ou pas, cette affaire doit etre reglee d'une facon ou d'une autre, cela fait du mal a la victime, aux familles a tout le monde...quand aux reactions des celeb'people...je les trouve ridicules... ils n'ont rien a faire dans cette histoire...

bref je ne comprends pas pourquoi maintenant, ne serait ce pas lie au fait que les banques Suisses et donc la Suisse, font copains copains avec les US? n'y aurait il pas quelque chose d'autre la dessous?
Revenir en haut Aller en bas
Pooky
ScratchyCatz
ScratchyCatz
Pooky

Age : 49
Mood : Lost in transition

L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ?   L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Icon_minitimeLun 5 Oct - 14:24

c'est marrant, c'est exactement ce qu'un ami journaliste m'a dit!

__________________________________________________________________________________
L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Doctor-cat-fc:

Grand Débathon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.commeunchatausoleil.com
Invité
Invité



L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ?   L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Icon_minitimeLun 5 Oct - 14:50

;)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Empty
MessageSujet: Re: L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ?   L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L'affaire Polanski : un droit à l'oubli ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coussin du Chat :: Coussin Public :: Body and Soul :: Cogitations quotidiennes-
Sauter vers: