ChezPooky.netAccueilRechercherCalendrierSujets du JourS'enregistrerConnexionFAQPortail

Partagez | 
 

 Vivons heureux en attendant la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pooky
ScratchyCatz
ScratchyCatz
avatar

Age : 47
Mood : roller coaster

MessageSujet: Vivons heureux en attendant la mort   Mar 1 Sep - 18:17

D'une certaine façon, tout est dans le titre.
Je vous invite à lire le dernier article du Blog "comme un chat au soleil" et de venir répondre, peut être en plusieurs fois, à cette question pas si morbide qu'elle en a l'air...

__________________________________________________________________________________
:

Nurse Pooky


Dernière édition par Pooky le Mer 2 Sep - 11:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.commeunchatausoleil.com
Guessemma
DreamyCatz
DreamyCatz
avatar

Age : 34
Mood : bébétifiée
Chuis où? : à Paris

MessageSujet: Re: Vivons heureux en attendant la mort   Mar 1 Sep - 19:39

Pooky, je n'arrive à accéder au billet ni avec Safari, ni avec Firefox... (suis la seule ?)
Revenir en haut Aller en bas
Pooky
ScratchyCatz
ScratchyCatz
avatar

Age : 47
Mood : roller coaster

MessageSujet: Re: Vivons heureux en attendant la mort   Mar 1 Sep - 19:47

non, j'y arrive plus non plus
quel suspense...

__________________________________________________________________________________
:

Nurse Pooky
Revenir en haut Aller en bas
http://www.commeunchatausoleil.com
Guessemma
DreamyCatz
DreamyCatz
avatar

Age : 34
Mood : bébétifiée
Chuis où? : à Paris

MessageSujet: Re: Vivons heureux en attendant la mort   Mar 1 Sep - 19:48

Je ne te le fais pas dire !!! Je sens venir le sujet philosophique...
Revenir en haut Aller en bas
Pooky
ScratchyCatz
ScratchyCatz
avatar

Age : 47
Mood : roller coaster

MessageSujet: Re: Vivons heureux en attendant la mort   Mar 1 Sep - 19:53

heu, oui...
mais bon, dayblog = pas de pub = parfois des ptits bugs...
faudra repasser :(beegees):

__________________________________________________________________________________
:

Nurse Pooky
Revenir en haut Aller en bas
http://www.commeunchatausoleil.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivons heureux en attendant la mort   Mar 1 Sep - 21:16

Alors alors... Très beau ton billet du jour, très juste, comme toujours...
Le problème, c'est qu'on se laisse trop souvent porté par le quotidien, par la "vie" justement pour ne pas se dire : il faut en profiter au maximum, car on ne sait pas quand cela va s'arrêter.
Je me fais très souvent cette réfléxion "Profite des personnes que tu aimes comme si c'était la dernière fois". J'essaie de m'y tenir, mais le quotidien refait vite surface et j'ai toujours l'impression de ne pas donner assez...
Bon, je peux le dire ici, j'ai une réelle angoisse quant à la mort 😢 C'est même un sujet qui me "bouffe" en ce moment...
J'ai très peur de vivre dans la culpabilité de ne pas avoir assez montré mon amour, mon attachement, de ne pas avoir donné assez de temps aux personnes qui me sont chères, une fois qu'ils seront partis ou s'il m'arrive un malheur...

Donc je plussoie et te cite : "Pourquoi n’avons nous pas la faculté de vivre chaque instant comme s’il était le dernier ?
Quel hymne à la vie ce serait !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivons heureux en attendant la mort   Mar 1 Sep - 22:25

Un sujet qui me touche de près, qui est même au coeur de mes préoccupations.
Très tôt j'ai développé cette faculté de dire aux gens que j'aime que je les aime. j'ai perdu mon grand-père paternel à l'âge de 5 ans et demi à cause d'un infarctus et ça a été le premier grand effondrement de ma vie. Souvenir précis de ce jour où l'on m'a annoncé son décès, ma crise pour le voir mort sur son lit afin d'avoir une preuve, puis après, le trou noir pendant un bon moment. Depuis, j'ai toujours cette crainte de ne pas assez montrer combien j'aime mes chats, mon mari, ma fille, mes amies, sauf que je regrette souvent mes déclarations, tellement je suis déçue par le comportement des gens. Est-ce que ça ne mettrait pas une pression sur le dos des gens si on leur dit qu'on les aime ? Personnellement, si on me complimente trop, qu'on m'affuble de petits noms, inconsciemment, je mets tout en oeuvre pour me faire détester. D'un autre côté, si on ne me complimente pas, je boude. Mais je déborde. Revenons au sujet !

Pour ce qui est de profiter de chaque instant, je met en pratique mes acquis grâce à la sophrologie que j'ai pratiqué pendant plusieurs mois en 1998 pour cause de maux de ventre provoqués par les angoisses. Sans me vanter, je me qualifie d'artiste car j'ai une façon bien unique ( comme tout le monde ) de percevoir mon environnement et je fais tout pour le retranscrire sur papier sous forme de poèmes, chansons, compos, nouvelles, pastels...

Pour moi, profiter de sa vie, c'est se prendre en charge, être un adulte responsable et savoir dire non aux pollueurs ( prédateurs ) et oui à la vie, plaisir, désir... ( j'ai encore du boulot ! )
Pour moi, profiter de la vie, c'est avant tout exercer une activité financière qui nous plaise. Sans doute pour cela que je ne travaille pas. Enfin si, mais pas dans le sens que tout le monde l'entend. Je fais des activités qui sont vitales pour moi mais qui ne me rapportent pas un centime.
Au début, ça a été un choix douloureux, même pas un choix puisque munie d'un bac +4, je n'ai pas trouvé d'emploi. J'ai fait des jobs minables pour me sentir comme tout le monde, mais rien à faire, ça ne me plaît pas d'être comme tout le monde ; j'ai vite arrêté.
Alors, je profite de la vie en m'occupant de mon épanouissement personnel. ça coûte plus que ça ne rapporte ( matériellement parlant ) mais je pense sincèrement que si les gens prenaient le temps de profiter de la vie ( les moyens sont divers, mon exemple n'est pas l'exemple universel, il est celui qui me convient ), il y aurait moins de cons sur terre et moins de guerres !
Pour celle qui voudraient s'épanouir et apprendre à profiter de la vie, je conseille le livre de Clarissa Pinkola Estès " Femmes qui courent avec les loups "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivons heureux en attendant la mort   Mer 2 Sep - 6:50

tout est si juste comme disait FelizMariposa dans ton post.
en fait je crois qu'il y a des gens plus doués que d'autres pour vivre le moment présent et le prendre comme il vient. Effectivement la mort des autres nous ramène à notre propre mort et nous fait nous interroger sur notre propre fin et c'est souvent la qu'on se dit "mais il faut profiter, arrêtons de nous prendre la tête..." et pourtant, bien ouvent chassez le naturel et il revient au galop.
je suis bien placée pour le savoir puisque de par mon métier je cotoie souvent la mort et cela ne m'empêche pas de me prendre la tête pour des broutilles alors que je sais combien la vie peut tenir à un fil. Mais comme le disais encore si bien FelizMariposa, le problème est quo'n se fait souvent haper par le quotidien.
mais c'est clair que j'aimerai avoir cet optimisme, cette philosophie de vie: "profiter de chaque instant présent"
Revenir en haut Aller en bas
Pooky
ScratchyCatz
ScratchyCatz
avatar

Age : 47
Mood : roller coaster

MessageSujet: Re: Vivons heureux en attendant la mort   Mer 2 Sep - 8:05

J'enfonce à nouveau une porte ouverte : vivre (n'oubliez pas, j'utilise souvent les mots au sens premier) devrait être une occupation à plein temps.
Mais nous sommes obligés de perdre un peu de notre vie pour la gagner, c'est à dire de nous occuper à des tâches autres. Le compromis est d'avoir un métier et non un travail, cela aide déjà beaucoup.
Mais pour le reste?
(j'avais prévenu, c'est une réflexion en plusieurs temps!)

__________________________________________________________________________________
:

Nurse Pooky
Revenir en haut Aller en bas
http://www.commeunchatausoleil.com
Andréa
MamaCatz
MamaCatz
avatar

Age : 60
Mood : ❤*mama douceur ❤
Chuis où? : * dans mon midi ♫♪♫

MessageSujet: Re: Vivons heureux en attendant la mort   Mer 2 Sep - 8:28

Comme je l'ai "dit" sur le blog.Il faudrait toujours viser l'essentiel: son entourage , ses amies , et même les gens dans la rue, qui nous disent bonjour quand nous les rencontrons
Pas facile de le faire tous les jours
Nous sommes rattrapés par des banalités: faire son travail le mieux possible (et aui même celà est une banalité enfin sauf si celui ci se rapproche beaucoup de la vie , comme aider et soigner par exemple))
Acheter son pain , ne pas être en retard ........
bref tous les actes qui nous éloignent de l'essentiel en fait

Malheureusement c'est lorsque l'on passe à côté de la mort que l'on réalise que c'est une chance d'être toujours là , et même ça ne dure pas

je me rappelle que lorsque mon mari a eu de très graves problèmes coronariens (et dautres plus grave) j'ai eu très peur , et j'ai beaucoup relativisé tout ce qui n'était pas l'essentiel
je me suis rapproché des personnes que j'aimaient
Et comme malheureusement les soucis de santé sont toujours là , j'ai en permanence une petite voix qui me rappelle a l'ordre , en me disant qu'il faut profiter de chaque jours , de chaque seconde, de chaque personne ..
Ca a complètement change ma vision des choses
Quand mes parents sont décédés , mon frère a été très touché , et m'a dit :" c'est moi le prochain maintenant "
Je me suis insurgée , et lui est dit tu es jeune encore .Mais il m'a rappelée qu'il avait 7 ans de plus que moi .....
Depuis j'avoue que j'ai peur , et que j'essaye d'être encore plus présente quand il a le moindre soucis de santé, comme en ce moment .. .
La peur est finalement ce qui nous fait réaliser que nous ne sommes que de passage sur terre
Et si nous arrivions à maitriser cette peur en ne gardant que le côté essentiel , ce serait beaucoup mieux

Mais c'est tout de même dommage d'avoir une épée de damoclès sur la tête pour pouvoir réaliser a quel point on a de la chance d'être en vie , ou d'avoir ses proches près de soi..

Il faut vraiment se sentir sur le coussin du chat , pour se livrer de cette manière
je ne crois pas que je l'aurais fait ailleurs qu'ici.
Mais ne vous étonnez pas si j'enlève certains passages de ce post que j'écris avec les larmes aux yeux.

__________________________________________________________________________________
❤️  
" Nul ne peut porter la peine de l'autre,
mais marcher à ses cotés est toujours possible . . "
Association Manu"  guessemma

      sarah http://le-coin-de-verdure-d-andrea.centerblog.net/
Revenir en haut Aller en bas
Pooky
ScratchyCatz
ScratchyCatz
avatar

Age : 47
Mood : roller coaster

MessageSujet: Re: Vivons heureux en attendant la mort   Mer 2 Sep - 8:44

n'enlève rien Mamadréa, ton émotion est belle à lire :(clin):

__________________________________________________________________________________
:

Nurse Pooky
Revenir en haut Aller en bas
http://www.commeunchatausoleil.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivons heureux en attendant la mort   Mer 2 Sep - 9:54

Moi aussi j'ai beaucoup de plaisir à lire Andréa ( ma fille de 9 ans s'appelle comme toi, c'est un prénom qui sent le soleil ! )
Pour continuer dans le grattage intensif que nous propose Pooky, je dirais que oui, on est bien obligé de faire des choses que l'on aime pas forcément : ménage, repassage ( le pire de tout ! ) remplir de la paperasse, faire un travail qu'on aime pas ( pas toujours mais souvent j'entends des gens se plaindre de leur boulot autour de moi ) pour gagner de l'argent pour remplir l'estomac et avoir un toit sur la tête, à moins de se marier avec un homme très riche.
Le tout est de savoir s'octroyer des moments de détente où l'on se recentre sur soi-même, savoir dire " Non, là je veux être tranquille ! " se prendre un bon bouquin, faire un truc qu'on aime vraiment pour recharger ses batteries et ne pas sombrer dans l'abattement total.
Pour vivre, ne faudrait-il pas s'éloigner de la vie sociétale pour retrouver une vie plus animale ?
Prendre du recul pour mieux s'investir ?
Je gratte je gratte... J'ai un beau petit trou devant moi !
Revenir en haut Aller en bas
Andréa
MamaCatz
MamaCatz
avatar

Age : 60
Mood : ❤*mama douceur ❤
Chuis où? : * dans mon midi ♫♪♫

MessageSujet: Re: Vivons heureux en attendant la mort   Mer 2 Sep - 10:13

Merci beaucoup Pooky et SAM ,et daccord je n'enlève rien.
Apès tout on est ici pour dire vraiment ce que l'on pense, et on est a l'abris alors..

S'éloigner de la société , franchement je ne sais pas , on est tellement conditionnés
et puis ce serait s'éloigner aussi de nos racines de nos proches ..
Pour moi ce ne serait pas possible de toute manière , ne serait ce qu'au point de vue santé .

j'ai vu un reportage sur une femme qui avait tout quitté pour vivre la plus naturellement possible , dans les pyrénées
Elle coupait son bois , vivait dans une sorte de maison en toile (je ne me rappelle plus le nom de ces maisons , dans certains pays ont ne vit que dans ces maisons là , je chercherai)

bref en communion avec la nature et en étant en permanance confrontée à l'essentiel

Par contre sa fille qui faisait des études , était obligée de faire des kilomètres dans la forêt pour pouvoir la voir de temps en temps .Elle semblait en souffrir un peu..

Dautres prsonnes vivent de cette manière dans les pyrénées et sont très bien intégrées dans ces régions assez dures mais très riches humainement parlant

La question est : est ton capable de tout quitter pour vivre de cette manière.
peut être une courte période de sa vie , pour faire le point et se rapprocher de ce fameux "essentiel"

__________________________________________________________________________________
❤️  
" Nul ne peut porter la peine de l'autre,
mais marcher à ses cotés est toujours possible . . "
Association Manu"  guessemma

      sarah http://le-coin-de-verdure-d-andrea.centerblog.net/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivons heureux en attendant la mort   Mer 2 Sep - 10:19

Peut-être asseyer de faire un compromis entre les deux. Se dire : " Là, de telle heure à telle heure, je ne suis là pour personne, sauf pour moi ! " Faire un truc pour soi, par soi et avec soi !
Revenir en haut Aller en bas
Andréa
MamaCatz
MamaCatz
avatar

Age : 60
Mood : ❤*mama douceur ❤
Chuis où? : * dans mon midi ♫♪♫

MessageSujet: Re: Vivons heureux en attendant la mort   Mer 2 Sep - 10:59

peut être Sam
Mais est ce que l'on ne va pas être tenté par le téléphone qui sonne , ou par quelqu'un qui tape a la porte .
Personnellement j'en doute
les congés sont peut êtrre plus appropriés pour décider celà
Et encore il n'est pas toujours possible de s'isoler Enfin il faut faire le mieux possible pour se rapprocher de l'essentiel
Personnellement c'est aller dans la nature et faire une bonne balade dans la garrigue qui m'aide pour celà :D

__________________________________________________________________________________
❤️  
" Nul ne peut porter la peine de l'autre,
mais marcher à ses cotés est toujours possible . . "
Association Manu"  guessemma

      sarah http://le-coin-de-verdure-d-andrea.centerblog.net/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivons heureux en attendant la mort   Mer 2 Sep - 11:10

Sans portable bien sûr ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Malou
Tendre Catz
Tendre Catz
avatar

Age : 30
Chuis où? : Région parisienne

MessageSujet: Re: Vivons heureux en attendant la mort   Mer 2 Sep - 15:24

Il y a des choses très justes dans ce que tu dis Andréa.

D'abord je tiens à dire que je suis touchée par la manière dont tu écris Pooky. Pour en revenir au sujet, je tiens à souligner ce que tu dis au début de ton article " que l'on vit mais qu'il faudrait apprendre à vivre". C'est si bête à dire mais du moment où l'on naît, on vise à mourir.

Certes des épisodes douloureux de la vie nous rappellent que la vie est trop courte, qu'il faut aller à l'essentiel, que finalement les broutilles ne sont que facultatives ... mais en même temps comme on vit dans l'urgence, on ne sait pas de quoi sera fait demain alors on fait ce que l'on peut pour "vivre" profiter de ce que la vie nous offre.

Ce que je trouve drôle, c'est quand j'écris dans mon agenda ou donne un RDV ... et me dis que finalement je ne serai peut être pas apte à honorer ce RDV 1/ je pourrai l'annuler 2/ je pourrai ne pas y être. Alors on fait comme si, comme si on était plus fort que la mort ...

Comme je n'ai jamais perdu de proches , je ne sais pas ce que c'est que d'avoir une idée de la mort, je vis dans une espèce d'insouciance ... mais en même temps avoir peur de la mort ne me ferait pas forcément me sentir mieux. IL n'y a pas de juste milieu. Soit on fait comme si la mort n'existait pas, soit on en a peur et cela devient handicapant.
Revenir en haut Aller en bas
http://glitterswonders.wordpress.com
Pooky
ScratchyCatz
ScratchyCatz
avatar

Age : 47
Mood : roller coaster

MessageSujet: Re: Vivons heureux en attendant la mort   Mer 2 Sep - 15:51

soit on se dit que le compte a rebours à commencé avec notre premier cri et ...

__________________________________________________________________________________
:

Nurse Pooky
Revenir en haut Aller en bas
http://www.commeunchatausoleil.com
Adalina
HappyCatz
HappyCatz
avatar

Age : 33
Mood : famille
Chuis où? : dans mon nid

MessageSujet: Re: Vivons heureux en attendant la mort   Ven 11 Sep - 10:33

soit on se dit que le compte à rebours a commencé avec notre premier cri et on fait au mieux pour profiter de chaque instant, pour n'avoir aucun regret
il ne faut pas se donner de limite, il faut faire ce qu'on veux au plus profond de nous (encore faut-il le savoir....), il faut jouir de la vie
on peut partir (mourir) à chaque instant, tout a une fin, donc carpe diem quam minimum credula postero (cueille le jour présent en te fiant le moins possible au lendemain)

__________________________________________________________________________________
"Le plus grand secret pour le bonheur, c'est être bien avec soi." Bernard le Bovier de Fontenelle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivons heureux en attendant la mort   Ven 11 Sep - 13:12

Je verrais les choses différemment. soit on se dit, la vie est trop courte il faut en profiter au maximum, et carpe diem...voir faire tout et n'importe quoi sous pretexte que la vie est courte justement.
Soit on envisage la vie comme "la salle à manger", et lorsque la mort arrive on passe "au salon". La métaphore me parle assez. Ce n'est alors pas une fin en soi.
Bon cela suppose que l'on croit qu'il y a un apres, et qu'il y a une continuité.
Je ne suis pas catho pratiquante, je dirais que je suis assez critique vis à vis de la religion, mais cette optique me semble suffisamment oecuménique, et donc me parle.
Revenir en haut Aller en bas
Adalina
HappyCatz
HappyCatz
avatar

Age : 33
Mood : famille
Chuis où? : dans mon nid

MessageSujet: Re: Vivons heureux en attendant la mort   Ven 11 Sep - 13:52

tagada, quand je dis carpe diem, ça veut pas dire faire tout et n'importe quoi pour moi, au contraire c'est aller à notre essentiel, faire ce qui compte, et évoluer dans le sens où on veut aller. C'est aussi ne pas se mettre des barrières tout seul.
Selon moi, il faut profiter des petits bonheurs que la vie nous offre, et savoir les provoquer aussi. Ne pas être passif de sa vie en la regardant passer mais être actif et provoquer le bonheur et les plaisirs.

__________________________________________________________________________________
"Le plus grand secret pour le bonheur, c'est être bien avec soi." Bernard le Bovier de Fontenelle
Revenir en haut Aller en bas
Pooky
ScratchyCatz
ScratchyCatz
avatar

Age : 47
Mood : roller coaster

MessageSujet: Re: Vivons heureux en attendant la mort   Ven 11 Sep - 14:19

ça c'est la théorie
mais dans la pratique...

__________________________________________________________________________________
:

Nurse Pooky
Revenir en haut Aller en bas
http://www.commeunchatausoleil.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivons heureux en attendant la mort   Ven 11 Sep - 15:38

je suis d'accord, carpe diem, veut bien dire profiter de l'instant, et pas "faire tout et n'importe quoi ". Mais, cela implique à un moment donné, une insouciance et une non prise en compte des conséquences directes.
Je serai plus encline à dire qu'il faut savoir profiter des bons moments quand ils se presentent, et pas vivre que dans l'attente du "mieux".
Revenir en haut Aller en bas
Pooky
ScratchyCatz
ScratchyCatz
avatar

Age : 47
Mood : roller coaster

MessageSujet: Re: Vivons heureux en attendant la mort   Ven 11 Sep - 15:41

oui, je sais bien, j'ai compris
ce que je te dis c'est "concrètement"
un peu comme le lacher prise
parfois on y parvient etparfois, le sujet nous touche ou on est déstabilisé ou autre et on a beau avoir le cerveau qui dit "lâche prise", on n'y parvient pas

donc parfois on réussit à vivre l'instant présent, parfois non, même si on en a trsè envie

__________________________________________________________________________________
:

Nurse Pooky
Revenir en haut Aller en bas
http://www.commeunchatausoleil.com
Phil
PapaCatz
PapaCatz
avatar

Age : 54
Mood : Nouveau Papa
Chuis où? : Au pays des cigognes

MessageSujet: Re: Vivons heureux en attendant la mort   Mer 28 Oct - 20:57

Pour moi ce serait plutôt, vivre l'instant présent, en profiter, sans se laisser déborder, sans se cloisoner dans des routines, et faire ce que l'on aime
Dans le genre, suite a des problèmes de santé j'ai lâché mon travail qui comportait beaucoup de déplacements. Pour l'instant je m'y retrouve, même financièrement, moins d'argent rentre mais beaucoup moins de frais. Et que de stress en moins

__________________________________________________________________________________
L\'éloquence sacrée, c\'est comme la musique religieuse: pas besoin de comprendre pour écouter. [Michel Audiard]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vivons heureux en attendant la mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vivons heureux en attendant la mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vivons heureux en attendant la mort
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var
» 1087 - Mort de Guillaume le Conquérant à Rouen ...
» Paulo le poulpe est mort !!!!!!!!!
» Forum Mort Sûre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Coussin du Chat :: Coussin Public :: Body and Soul :: Développement personnel-
Sauter vers: